la lettre aux adhérents

Nouveau résultat après seulement 2 défis : 46 points !!

05/03/2021

Céline nous fait gagner 2 points pour sa recette de cookies et les crêpes réalisées par son amie.

2 points également pour les desserts de Nathalie.

Nous sommes ravis du résultat du défi n°2 : 16 nouveaux articles publiés sur le Coincampoix qui nous rapportent donc 16 points !

Merci à Anne, Nathalie, Angéline, Cécile, Amélie et Anne pour votre participation.

De son côté Brigitte nous ramène 2 points pour avoir acheté 2 articles à Alexandra :)

Et pour ceux qui souhaitent préparer leurs semis, voici les conseils de Michel en images.

Déjà 24 points !

26/02/2021

Gaëtane a pris l'habitude de faire ses yaourts", crêpes et muffins "maison". Le petit plus : elle fait son lait d'avoine avec de l'avoine acheté en vrac, les œufs du village et la farine locale. 2 points gagnés !

Mélanie nous propose sa recette familiale de truffes pour remplacer le petit carré de chocolat qui accompagne votre café : 1 point également.

Anne a réalisé une recette de sauce pimentée pour remplacer les pots en plastique : 1 point !

Alexandra a fait des "chaufferettes" pour les mains et un tour de cou, avec des collants et des chaussettes de ses enfants qui étaient trop petits, alors elle a recyclé !😉
Elles sont garnies de graines de lin bio (France) mais on peut aussi les faire avec du riz.😊 1 point !
Pour les yaourts qu'elle testera la semaine prochaine, elle nous conseille des couvercles acheté sur Capuline (fabrication française, sans PEBD, Bisphenol et sans phtalates) la livraison est rapide.
Une autre astuce d’Alexandra : la Biocoop de Rouen rue Jeanne d'Arc met à disposition un contenant pour recycler nos brosses à dents usagées de toutes marques. Si vous le souhaitez, vous pouvez jeter un œil sur le site : recycletabrosseadents

Geneviève a testé la recette de la soupe de lentilles corail et nous en propose une version simplifiée. L’intérêt est d’avoir une soupe vite faite sans grand-chose dans le réfrigérateur : 1 point !
Elle nous propose également une recette d’Ophélie : la poêlée de légumes anciens : encore 1 point !

Anne-Laure a remplacé le papier toilette par des morceaux de tissu (venant de vieux draps) mais uniquement pour les pipis 😅 : 1 point !

Nouveaux défis relevés

27/02/2021

Cécile a testé (et adopté) les céréales "extra" version chocolat miel sans sucre : 10 points d'un coup !!

Quant à Caroline, elle gagne 1 point pour sa moutarde faite avec les graines en vrac de chez Mère Grand.

Ce qui nous fait 11 points de plus soit 16 points au total déjà :))

Bravo à toutes les deux !

Déjà les 5 premiers points gagnés !

23/02/2021

A peine le défi lancé, certains adhérents très motivés ont déjà gagné des points. Félicitations !

Élodie s'est lancée dans la lessive maison : c'est le tout premier point gagné !!

Claire-Alice a de son côté réalisé une soupe maison (carotte et pommes de terre du jardin de ses parents, poireau bio, navet bio). Et un point exceptionnel pour ses œufs maison ;)

Patricia nous propose une recette ultra simple et garantie sans beurre sur les doigts de pâte à tarte pour remplacer la pâte emballée du supermarché.

Cécile de son côté nous envoie la photo de ses madeleines maison sur notre page Facebook

Bravo à toutes les quatre !

Nous attendons avec impatience les prochaines réalisations.

Relevez le défi !

21/02/2021

Chers adhérents,
Les jours s'allongent, les oiseaux chantent, le soleil revient gentiment et votre association Onfékoi se remet en action. Non pas qu’on n’ait rien fait pendant cette période hivernale, mais les conditions actuelles sont assez peu adaptées à notre activité basée sur l’échange et la convivialité. Alors, « à la guerre comme à la guerre », « faisons contre mauvaise fortune bon cœur » et « je cherche une troisième expression mais je ne la trouve pas ». Ah si tiens, on va prendre une citation de Gandhi : « Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » Il ne s’adressait pas particulièrement aux Quincampoisiens mais c’est un conseil avisé. La période de bouleversement que nous traversons ne pourrait-elle pas être l’occasion de repartir sur de nouvelles bases ? On pense que oui. Et si vous avez aussi envie de changer un peu pour préserver la planète, allons-y gaiement.
On s’est trifouillé le cerveau dans tous les sens pour pouvoir continuer de se motiver malgré la difficulté de se rencontrer, et voilà l’idée qui en est ressortie :
On vous propose de relever : les défis Onfékoi
Il s’agit de challenges vraiment pas compliqués qui sont des petits pas vers un mode de vie un peu moins impactant. Parce que c’est vrai, on voit un reportage sur l’environnement qui nous plombe le moral, et après on se dit qu’on est un peu responsables et on ne sait pas quoi faire pour y changer quelque chose. Mais « C’est en changeant tous un peu que l’on peut tout changer » ça c’est une citation de Philippe Douste-Blazy, et c’est marrant, mais rien qu’en écrivant son nom, je sens que ça va avoir beaucoup moins d’impact.
Alors comme vous ne savez pas par quoi commencer, on va vous donner un coup de main. Chaque semaine, on vous lance un défi, vous tentez de le relever en famille et vous nous dites par mail si vous avez réussi, vous pouvez nous envoyer une photo de votre réussite (ou de votre échec), et pourquoi pas, vous le proposez à vos voisins, familles, amis, pour démultiplier l’impact de votre changement.
Voici donc le premier défi, et forcément, pour démarrer, on en a choisi un facile. On vous propose de remplacer un produit alimentaire emballé par un « fait maison » en vous inspirant si vous le souhaitez du travail que nous avons mis en ligne sur le site Idées pour la cuisine. Alors évidemment, l’objectif n’est pas juste de faire une recette qu’on pourrait aussi bien trouver sur marmiton, non, l’objectif, c’est de réussir à remplacer un produit qu’on achète tout fait au supermarché (avec la quantité d’emballage que l’on sait) par un produit fait maison, dont vous maîtriserez tous les ingrédients et qui ne produira presque aucun déchet, et petit bonus, qui vous fera des économies. Par exemple, remplacer les yaourts habituels par les yaourts maison sans yaourtière que vous trouverez là Les yaourts sans yaourtière ou bien remplacer vos céréales en sachets plastiques par les « extra maison » que vous trouverez là Les céréales extras
Encore mieux, vous pouvez en faire plusieurs, ce qui vous aidera bien à entrer dans une démarche « zéro déchet » et même, si vous êtes déjà à fond, nous transmettre vos recettes de cuisine qui remplacent des produits emballés, on les partagera sur le site, car n’oublions pas que l’asso s’appelle « Onfékoi : partage de solutions éco-locales »
Et qu’est ce qu’on gagne ? D’abord, toute notre admiration et pour vous personnellement, le sentiment de participer au changement nécessaire. Mais ce n’est pas tout, à chaque fois que vous réussissez un de nos défis, vous nous envoyez un message pour nous dire que votre famille a réussi tel ou tel défi et nous ajouterons 1 point au compteur collectif. Et le bonus, si un défi réalisé est devenu pour vous une habitude (un défi…nitif), vous nous le dites par mail et on ajoute 10 points au compteur collectif ! Et lorsque le compteur collectif va atteindre 200 points : on a droit à un apéro au jardin. Évidemment, il s’agira d’un apéro adapté aux conditions sanitaires et aux restrictions du moment. Donc, si on atteint les 200 points pendant une période de confinement, on se fait un apéro à un. Par contre si on est à 200 points quand tout ce m… sera fini, on fera une giga fiesta avec tout le monde. Mince, ça va pas motiver à réaliser rapidement les défis. Ne vous inquiétez pas, on trouvera un moyen de se voir et de célébrer notre évolution partagée. Merci d’avoir pris le temps de lire ce long message. On fait un petit résumé pour les moins courageux :

Si vous n’avez pas tout lu, en gros :
- Chaque semaine, Onfékoi vous lance un nouveau défi.
- Défi n°1 : remplacer un produit emballé par un fait maison Idées pour la cuisine
- Dès que c’est fait, vous nous envoyez un message ou une photo : 1 point dans le compteur collectif.
- Si c’est devenu une habitude, on ajoute 10 points
- A 200 points collectifs : apéro ou bamboche.

Soyez nombreux à vous lancer, proposez autour de vous, on compte sur vous, on pense bien fort à vous et… gros bisou.

Les Onfékois

On vous dit la surprise

19/11/2020

Chers adhérents,

Il nous est impossible de résister plus longtemps à l'envie de révéler la surprise que nous vous préparons pour samedi, nous n'en pouvons plus d'avancer masqués, alors dès ce soir, vous allez tout savoir.

Depuis plusieurs mois, nous nous demandions s'il serait judicieux que l'association "Onfékoi, partage de solutions éco-locales" dispose d'un site internet. Nécessaire ou pas ? écolo ou pas ? cher ou pas ? chronophage ou pas ? Voilà l'essentiel des questions que nous nous posions chaque nuit en nous endormant. ou pas.

Et, alors que nous semblions avoir répondu à la première de ces questions : oui, ça commence à devenir nécessaire, que la quatrième nous semblait surmontable, mais que la deuxième et la troisième nous restaient insolubles (on vous a perdu là, ou pas ?) voilà que nous tombe du ciel une personne (un vrai monsieur sans ailes dans le dos, nommé Alexandre) qui pouvait réaliser chacun de nos souhaits. Un genre de génie de la lampe à qui nous pouvions faire trois vœux.

Nous : - Alors on aurait besoin d'un site sur mesure, c'est pas facile ?

Alexandre : - c'est possible.

Nous : - par contre on est embêtés parce que c'est pas très écolo... ça existerait un site qui ne consomme pas d'énergie ?

Alexandre : - c'est possible.

Nous : - Mais ça va nous coûter bonbon, on est une petite association...

Alexandre : - C'est gratuit.

Bon là, on a hésité à lui demander de nous prêter sa voiture, mais on s'est retenu. Mais on était drôlement contents. Ce petit dialogue peut rappeler aux moins de quarante ans un sketch des Nuls qui peut vous faire bien rire en ces temps de morosité ambiante. Faites vous plaisir : Lien

Nous avons donc accepté sa généreuse proposition. Et c'est avec l'aide de Cécile, autre adhérente disposant de compétences dans le domaine de la toile, que nous avons élaboré notre cahier des charges. On a même vu Alexandre taper du code, un genre de Matrix, incroyable. On lui disait : on aimerait bien l'oiseau plus à droite, il tapait des signes incompréhensibles, et hop l'oiseau se décalait à droite. Comme s'il parlait aux oiseaux.

Bref, tout cela ne nous dit pas comment il peut faire un site zéro émission. Voici le secret de Néo : Il dispose de serveurs basse consommation chez lui, dans notre village, qui sont reliés à des panneaux solaires. C'est pas phénoménal ça ? Au lieu de stocker les données du site dans des data centers à la consommation monstrueuse en croissance exponentielle, on les a ici, à Quincampoix.

Et donc ça fait deux semaines qu'on échange avec Alexandre sur la position du colibri, et autres questions primordiales. Le site est quasiment prêt et c'est samedi qu'on vous expliquera, si vous le souhaitez, toutes ses fonctionnalités. D'ici là, vous pouvez allez y jeter un coup d’œil. Le lien est : https://www.onfekoi.fr/ Seule une petite partie du site est accessible au public. Pour la partie réservée aux adhérents, vous pouvez vous connecter grâce à votre adresse mail et au mot de passe temporaire : "test". Vous pouvez le modifier dès que vous le voulez en cliquant en haut à droite. Une partie du contenu n'est pas encore accessible sur téléphone et tablette.

Rendez-vous donc samedi à 18h30 pour une inauguration en ligne en visioconférence grâce au lien déjà transmis :

Lien

ID de réunion : 997 5098 7334
Code secret : 000399

Au plaisir de vous voir par écran interposé peut-être samedi pour un apéro virtuel

Et un énorme merci au nom de toute l'équipe à Alexandre pour son investissement.

Bonne fin de semaine

les Onfékois

Surprise !

16/11/2020

Chers adhérents,

Quelle période on vit ! Confinés, déconfinés, reconfinés... Pour l'instant, c'est là qu'on en est.

On va pas se plaindre, mais vous noterez que c'est quand même pas de bol : notre association essaie de créer du lien autour de préoccupations environnementales. Et là, en ce moment, créer du lien, c'est chaud. Et en plus les préoccupations environnementales, il semblerait qu'elles soient passées au second plan, voire au dixième plan. Tout le monde s'en contre balance.

Le timing de création de notre association, c'est un peu comme quelqu'un qui aurait ouvert sa boîte de nuit en début d'année...

Mais on peut voir les choses différemment, et on est plutôt du genre à positiver.
Et qu'est-ce qui peut bien nous faire positiver en ce moment à part la défaite du vilain Donald ? En ce moment, du côté du bureau de Onfékoi, c'est l'effervescence. On vous prépare une petite fête pour la semaine prochaine. Ça ressemble à une blague, mais non, c'est pour du vrai. On vous propose un peu de convivialité en ligne. Un apéro sur zoom pour fêter un évènement qu'on prépare en surprise depuis quelques semaines. Un truc formidable pour notre association, mais gardons le suspense.

On s'est dit qu'on pouvait faire ça samedi soir, normalement, personne n'est de sortie! Alors si vous voulez participer à cet apéro zoom, c'est samedi 21 novembre à 18h30 et il suffit de suivre ce Lien

ID de réunion : 997 5098 7334
Code secret : 000399

Sans transition, pour la livraison des poulets de Gaëtan avec les fromages de la Quesne, on peut se dire que c'était un peu long de faire la queue dans le noir sur le parking du cimetière en serrant les fesses pour que les gendarmes ne viennent pas nous embêter (les gendarmes sont indulgents quand il s'agit d'une livraison de poulets), mais on peut aussi se dire qu'on a eu le temps d'échanger, qu'on a acheté des produits d'excellente qualité, des poulets qui ont gambadé toute leur vie et qui ont mangé du bon grain bio de la région, qu'on a aussi des fromages bio de super qualité et qu'on a donné un coup de pouce a des producteurs locaux engagés et qui aiment leur métier. Au passage, on vous conseille pour la prochaine commande, de prendre une bonne quantité de Saint-Bray, il fait une raclette phénoménale.

Donc on voit le bon côté des choses. Les poulets ont eu du succès et Gaëtan est un éleveur super sympa habitué aux AMAP où les gens prennent le temps de causer et d'échanger. Mais là, on est dehors, et on doit éviter les regroupements... les temps sont durs. Pour la prochaine commande, qui devrait avoir lieu début décembre, Gaëtan fera des groupes de 10 pour la livraison.

Profitez du reconfinement pour essayer.

Bonne semaine à tous

Les Onfékois

du poulet et du fromage !

11/11/2020

Chers adhérents,

C'est formidable, des poulets bio locaux vont venir jusqu'au parking du cimetière de Quincampoix! Vendredi 6 novembre à 18h15, Gaëtan, notre tout nouveau producteur local, que Céline, notre toute nouvelle chercheuse de producteurs locaux, vient de nous dégoter, nous livrera donc ses poulets bio, ses rillettes de poulet bio, ainsi que les fromages de son voisin fromager bio. Attention, ce n'est peut-être pas clair : Céline ne fait pas de poulets et ses voisins ne font pas de fromage, mais elle a décidé de donner de son temps à Onfékoi pour partir à la recherche des meilleurs producteurs locaux. On en profite pour la remercier pour son engagement. Merci Céline.

Mais revenons à nos poulets : ceux de Gaëtan sont élevés à Bosc-Edeline, à 22km de Quincampoix, avec de bons grains sans pesticide, avec pas d'antibiotique, avec de la place pour gambader ; on peut dire qu'ils ont eu la belle vie jusqu'à ce qu'on les zigouille pour les manger. Nous avons découvert que le poulet bio "industriel" disposait théoriquement de 4 m2 en extérieur, mais qu'il ne sortait en réalité quasiment jamais car il craignait de s'éloigner de son monstrueux hangar. Alors que chez Gaëtan, le poulet est bichonné, son petit hangar déménage régulièrement pour qu'il visite du pays et donc vous pourrez manger du poulet heureux. Un petit lien pour comprendre comment sont élevés les différentes sortes de poulets : Guide

Maintenant que votre curiosité a été éveillée par cette alléchante entrée en matière, vous souhaitez en savoir plus sur ce Gaëtan et sur ses gallinacées, regardez donc cette vidéo : Vidéo

Et si vous n'êtes pas encore convaincus (vous êtes durs là), voici d'autres arguments : la livraison a lieu un vendredi à 18h15 en même temps que les légumes d'Ophélie, et en prime, Gaëtan se propose de nous livrer des fromages locaux et bio. Et de nouveau, une pub s'impose. Les fromages de la ferme de la Quesne sont incroyables. L'éleveur laitier s'appelle Stéphane Lefébure et le fromager s'appelle Clément Gogol. Non, jamais de blague sur les noms de famille. Ils produisent au pays du Neufchâtel, à Bois-Héroult, des tommes et des meules et des Saint-Bray (genre de Saint Nectaire) dont la qualité commence à être connue au delà du pays de Bray, la preuve : un reportage leur est consacré dans le magazine national de Biocoop. Donc, dépéchez-vous de profiter de leur livraison à Quincampoix. Si les parts proposées vous semblent grosses, sachez que ces fromages se congèlent très bien.

Pour ceux qui veulent tout connaître de la vie de Clément Gogol : Vidéo

Et après ce teasing de malade, voici le lien vers le formulaire de commande, à remplir avant le 31 octobre, ça ne vous laisse qu'une semaine, le mieux c'est de le faire tout de suite.

Formulaire

Tous ces produits sont excellents, sains et en plus ils protègent la nature et améliorent le bien-être des animaux d'élevage. Alors, pourquoi se priver? Vous l'aurez compris, c'est important pour nous que la commande fonctionne bien, car ça lui donnera envie de revenir. Et il aura peut-être même envie de venir avec ses voisins et amis producteurs sur le marché bio qui se prépare pour bientôt à Quincampoix le dimanche matin.

Rien à voir, les jardiniers ont cueillis la semaine dernière ne nombreuses courges : citrouilles, potimarrons, butternut... et on s'est dit que ce serait vraiment sympa de la partager car "partager, c'est sympa!"

Voilà pourquoi nous vous convions, chers adhérents au partage des courges dimanche 1er novembre de 10h30 à 12h00. Le principe est simple : on coupe des parts de citrouilles, de potimarron... et vous venez avec votre boîte ou vos boîtes et on vous sert et au passage on vous raconte tout ce qui a été fait au jardin et tout ce qui se prépare pour l'année prochaine. Ça peut vous donner des idées pour chez vous. Même si vous n'êtes encore jamais venu au jardin, n'hésitez pas à passer, on sera contents de vous voir.

Évidemment, il faudra respecter le protocole sanitaire, c'est à dire, tout le monde doit porter un masque, on met du gel, on respecte les distances et on n'est pas plus de 20 en même temps au jardin.

Autre chose, nous avons remarqué lors de notre première année de jardin partagé, que les parcelles paillées à l'automne étaient facilement cultivables et très fertiles dès le printemps suivant. Alors si vous souhaitez démarrer une parcelle pour l'année prochaine, il suffit de mettre une bonne couche de paille ou de foin directement sur l'herbe tondue à raz, puis vous pouvez ajouter une couche de tontes et pourquoi pas un peu de feuilles mortes, et hop, vous nourrissez toutes les petites bêtes du sol pendant tout l'hiver, ce qui vous donne une belle terre vivante à cultiver dans quelques mois, sans effort.

Et comme on est là pour vous faciliter la tâche, quelques jardiniers iront jeudi chercher des bottes de foin chez un éleveur de moutons de Saint-Georges. La botte coûte environ 2 euros, si vous en souhaitez pour pailler votre jardin, il suffit de nous répondre combien vous en voulez (3 maxi) avant mercredi et on les livre au jardin jeudi, à récupérer dimanche... tiens, en allant chercher un morceau de courge par exemple. Merci d'avance à Germain qui met à disposition sa remorque, et merci à Jean-Baptiste qui a déjà livré des ballots de luzerne au jardin hier.

Bon week-end à tous, et n'oubliez pas de commander poulet et fromage bio et local.

Formulaire

les Onfékois


Vite, le foin !

02/11/2020

Chers adhérents,

Envie d'une bonne nouvelle ? ... On en aurait bien besoin, là !

On va essayer de trouver pour le prochain message, mais là, pour l'instant, on a juste le foin qui a été livré ce matin au jardin. Merci à Dominique qui a remplacé au pied levé notre ami Germain qui était malade.

Donc pour ceux qui ont commandé du foin, dépêchez-vous de venir le chercher au jardin avant l'heure fatidique et le jour fatidique aussi.

Les bottes sont à 1,80 euros. Vous pouvez déposer l'argent dans la cagnotte qui se trouve dans la cabane. Code du portail : 2109, code de la cabane : 210, et pour ouvrir la cagnotte : "sésame ouvre toi."

Pour ceux qui ne peuvent pas aujourd'hui, on va pas en faire tout un foin mais on va quand même éviter qu'ils se retrouvent sur la paille, donc ils peuvent venir dimanche si ça les botte. Oui, ça fait beaucoup de calembours en une seule fois, mais, en période troublée, il faut se raccrocher à des valeurs sûres. Et puis c'est le genre d'humour qui ne vexe personne.

Pour le partage des citrouilles, on est un peu dans l'expectative. On aurait bien tenté le coup quand même en considérant qu'il s'agit de nourriture. Les autorités pourraient considérer qu'on les prend pour des cons, mais finement... et oui des cons finement, on s'autorise un gros mot pour une boutade supplémentaire. C'est vraiment parce qu'on en a besoin.

Donc chacun viendrait choper un ou des morceau de citrouille dans son tupperware en allant chercher son pain ou son poisson ou ce qu'il veut manger d'ailleurs dimanche matin. Il suffira donc d'avoir rempli son attestation pour s'autoriser à se déplacer pour cause de nécessité de se nourrir. Bon, pour ceux qui prennent leur foin au passage, vous aurez peut-être un peu plus de mal à convaincre la maréchaussée que c'est pour le repas du soir.

Voilà. Un petit rappel quand même pour le poulet et le fromage de vendredi de la semaine prochaine. De nouveau c'est pour manger, donc on se dit que c'est autorisé. Mais là encore, si vous ne commandez pas, on va pas en faire un fromage (j'utilise toute ma réserve là). On mettra en place toutes les mesures nécessaires, mais n'hésitez surtout pas à passer votre commande, vous avez jusqu'à demain soir. Allez, un ultimatum de plus. On vit une vie trépidante en ce moment.


f